[LECTURE] Did I Mention I Love You ? (The DIMILY Trilogy #1)

Par Estelle Maskame (auteure), Maud Ortalda (Traductrice)

Poche: 416 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (7 janvier 2016)
Collection : Pocket Jeunesse
Langue : Français

Présentation de l’éditeur

La trilogie-phénomène aux 4 millions de hits sur Wattpad. Eden, 16 ans, va passer l été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Biographie de l’auteur

Estelle Maskame, jeune écossaise de 17 ans, est une dévoreuse de livres et une fan inconditionnée de romans young adult. Elle écrit depuis toujours. Did I Mention I Love You est son premier roman.

Mon ressenti:

2.5/5

DIMILY est roman écrit par une ado pour une ado. Ce roman est une histoire qui se lit très facilement, on est vite plongé dans le monde d’Eden qui fait la connaissance de sa nouvelle famille dans une nouvelle maison, une nouvelle ville, avec de nouveaux parents. C’est fluide, c’est nature, honnête, ça décrit plus que ça n’analyse, car ça n’a clairement pas le temps ni le recul nécessaire pour ça. Alors ça se bouscule, c’est hormonal, ça va vite : c’est jeune.

L’héroïne est loin d’être parfaite mais elle fait son âge et en ce sens ce récit devient très crédible. Si j’avais eu 14, 16 ou 18 ans j’aurai été complètement avec Eden je pense (sauf à l’épilogue). Elle essaie de s’introduire dans un monde complètement différent du sien et essaie de profiter de ses vacances, en sortant avec ses voisines, qui sont loin de lui ressembler, mais qui l’accueillent sans réserve. Elle a trois demis-frère, dont un d’un an de plus qu’elle, arrogant, violent, et elle découvre qu’il consomme de la drogue, qu’il boit, qu’il ne respecte pas grand chose, ni sa copine, ni les restrictions que son beau-père lui impose, ni les interdits de la loi et c’est quelque chose qu’elle ne connaissait pas, et même si ça va l’embêter, cela va également beaucoup l’intriguer…

On suit un versant d’une famille recomposé et c’est intéressant. L’univers dans lequel on se retrouve est purement et simplement le LA de base, Santa Monica, les boutiques, la plage, les fêtes, les bimbos, les bad boys… en cela rien d’original, sauf qu’il y pleut parfois… Ce qui m’amène aux points négatifs de ce roman: En premier lieu, si le roman est simple et si on se plonge facilement dans l’univers, c’est aussi parce que l’univers décrit et tout sauf méconnu du grand public, rien n’est vraiment novateur, en passant par les décors, les personnages et les attitudes. Puis si comme moi tu lis pas mal de romances et de (fan)fiction sur internet, le pitch du demi-frère n’est pas nouveau, et pas seulement sous le format écrit, il n’y a qu’à regarder le manga/drama Devil Besides You diffusé en 2005, qui reprend les mêmes bases. Alors si vous aimez ce genre d’histoire ce bouquin est fait pour vous, mais ce ne sera pas plus fou qu’une autre histoire sur le même sujet.

A côté de ça il faut savoir que ce n’est pas les bisounours, ça parle de soirées, d’alcool, de drogue, d’infraction, de sexe, etc. DIMILY c’est un peu: The OC meets Devil Besides You. qui ne sont pas du tout les références de la cible aujourd’hui, donc peut être que ça sonne nouveau pour la cible visée, mais en ce qui me concerne j’ai déjà vu ça et pas qu’une fois. A côté de cet aspect de jeunesse « festive » qu’on peut ou pas cautionner, il y a des questions de valeurs morales qui m’ont pas mal dérangées, surtout niveau tromperie, cachotteries, auto-justification de ses actes, et l’épilogue… C’est un vrai roman Young Adult avec ses travers et ses points positifs et il faut être ado/jeune adulte pour adorer je pense.

Et même si lire la suite sera je n’en doute pas aussi facile et divertissant, je ne peux pas cautionner certaines actions, je sens que la bêtise adolescente va transcender dans le tome 2 et je n’ai pas envie de ça… je n’aime pas ces thématiques autour de l’attraction incontrôlable qui engendre forcément tromperies et mensonges… C’est un thème qui plait à beaucoup et je ne m’étonne pas du succès du bouquin, mais moi ce n’est pas quelque chose que j’aime lire. La prise de recul n’est pas présente, et ça c’est vraiment dommage… Ces personnages ont énormément de potentiel, mais je les trouve trop survolés… J’ai passé un bon moment en le lisant mais il me manquait plus de profondeur, plus de sincérité, plus de folie… Je n’ai pas été transportée par l’histoire d’amour, alors que c’est la base du roman…

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s