Calendrier de l’avent 2018 | 16

Jour 16 : Quel remake de drama as-tu préféré suivre ?

Because_This_Is_My_First_LifeBecause this is my frist life n’est pas officiellement un remake mais officieusement s’en ai clairement un du jdrama married as a job, donc on va dire que ça compte pour la question. J’ai personnellement préférée la japonaise, car elle va un peu plus au fond des choses sur les questions organisation sociétale et de la place du travail et role de la femme au foyer et que ce sont des sujets qui me passionnent, du coup voilà. Mais cette version est vraiment sympathique devant laquelle j’ai passé vraiment un super moment, un petit couple qui marche bien, des personnages attachants et bien exploités et un scénario solide. Un drama de qualité !

cr image à la une : 小光光丶
Publicités

Calendrier de l’avent 2018 | 15

Jour 15 : Quelle scène as tu regardé plusieurs fois ?

La scène du rituel de la pluie dans l’épisode 8 de Moon lovers scarlet heart Ryeo, un des plus grand moment du drama selon moi =)

et cette scène  ❤ ❤ ❤ :

cr image à la une :  Juliette Oberndorfer

 

Calendrier de l’avent 2018 | 12

Jour 12 : Quel drama a été une belle surprise alors que tu n’étais pas certain(e) d’aimer ?

Strong woman Do Bong Soon !

fullsizephoto819779

Honnêtement je ne sais pas pourquoi mais j’avais un a priori avant de commencer ce drama, en mode c’est sûr c’est pas pour moi je ne vais pas aimer, ça va être trop gnangnan je sais pas quoi……. MAIS WHAT ?! pourquoi j’ai cru ça !? D’habitude mon instinct drama se trompe rarement mais làààààààà il était tellement à côté de la plaque c’est fou, c’est fou ! J’ai simplement adoré ce drama ! S’il n’y avait pas eu les relous de gangsters à deux francs et les blagues gay pas drôles, ce drama aurait surement été un petit coup de cœur tellement j’ai aimé ! =) Donc si comme moi vous pensiez que ce drama n’était pas fait pour vous, testez-le ! Ce drama est plus mature qu’il ne le laisse penser aux premiers abords, il a un message feministe vraiment crédible et une romance qui marche à souhait, des personnages attachants et une intrigue plutôt bien menée !

cr image à la une : 咖啡色

Calendrier de l’avent | 11

Jour 11 : Quel personnage t’a marqué ?

fullsizephoto916987

Le personnage qui m’a le plus marqué est Lee Kang Doo, incarné par Junho  dans Just Between Lovers. De par son histoire, ses séquelles, sa façon dont il a de surmonter les obstacles, ou non, sa force, ses faiblesses… c’est un être rempli de blessures qui n’ont jamais vraiment guéries et qui se sont accumulées les unes sur les autres, un personnage qui est droit, mais pour qui la vie n’a donné que des chemins tortueux. Un être qui a tant besoin d’amour et qui ne sait pas quoi faire quand il en reçoit…

cr image à la une : Little Oil Art

Calendrier de l’avent |10

Jour 10 : Quel duo d’acteurs a partagé la plus belle alchimie ?

Franchement la question est difficile, j’ai eu du mal à choisir, j’ai vu pas mal de drama où l’achimie était vraiment belle et efficace, en supprimant les re-visionnages bien sûr, sinon j’aurai certainement choisi nos héros de Healer ^^, mon dévolu s’est porté sur :

Image associée

❤ Park Seo Joon & Park Min Young ❤

Si j’ai regardé ce drama jusqu’à l’épisode 11 c’est bien grâce à eux deux et à leur alchimie !!! J’ai passé un super moment devant les épisodes que j’ai vu, et meme si je n’étais plus interessée pour continuer cela ne remet aucunement l’alchimie de ce magnifique duo ! Park Seo Joon avait également été choisi l’année dernière pour cette question (avec Kim Ji Won, dans Fight for my way), et si Healer n’avait pas été un re-visionnage, Park Min Young aurait figuré tout autant à cette place. C’était donc tout naturel qu’ensemble ils fassent des étincelles ! Ce sont des acteurs « nature » qui font passer beaucoup d’émotions dans leur regards et leur énergie, ils donnent l’impression que c’est facile d’être à leur côté et de créer du lien avec eux, ils sont facile d’approche dans leur façon de jouer et donc bah ces deux là ça ne pouvait que marcher !!!!!! J’étais trop à fonnnnnnd quoi 😀

cr: image à la une: Artwork: Michael Dziekan.