Bilan juillet 2021

Drama et série :

My roommate is a gumiho – 2021 – Kdrama : un drama fort sympathiques avec de bons acteurs, une histoire solide qui ne va pas tomber dans la facilité, ni se prendre pour autant trop au sérieux. J’ai particulièrement aimé l’héroïne, sa sincérité, ses contradictions, son innocence, mais qui sait se mettre au premier plan quand nécessaire. J’ai un peu moins adhéré au personnage du Gumiho, même si son personnage était cohérent, il manquait d’humour je trouve et avait une personnalité assez barbante. Néanmoins le drama est prenant et on enchaîne les épisodes très facilement. Un bon moment de visionnage.

Grey’s anatomy saison 6 & 7 : un revisionnage de tout grey’s anatomy depuis quelque temps et en juillet j’ai poursuivi avec la saison 6 et 7. Que dire à part que je suis team karev, yang, mérédith, j’aime encore moins sheperd que lors de mes visionnages précédents, je ne comprends toujours pas, voir encore moins l’engouement des gens envers lui, J’apprécie cependant Hunt et Callie un peu plus qu’avant. Les 2 saisons sont encore très intéressantes, pleines d’émotion, beaucoup plus centrées sur la parentalité, l’acception des différences, les compromis,… de beaux messages.

Films :

hitman and bodyguard 2, song one, all about steve : Pas aimé !

Excellent moment devant Black Widow ! ❤

Kamelott n’a pas fait défaut, mais je m’attendais à un peu plus, Jungle cruise a un visuel magnifique et des acteurs attachants qui contrastent avec une trame assez bateau mais divertissante. Efficace.

livres :

j’ai enfin lu Une chambre à soir de Virgina Woolf, un essai très court, qui est précis dans ses propos et très clairvoyant de la part de l’autrice, feministe, lucide, simple. A lire !

J’ai relu Caligula, d’Albert Camus, c’était une œuvre, un auteur plutôt que j’avais adoré au lycée, et je voulais me rendre compte bien des années plus tard de ce qui m’avait tant plus dans cette pièce de théâtre, au genre absurde, style que je n’aime pas habituellement, mais avec Camus ça passe, car il sait toujours si bien mettre en valeur les sentiments et la contradiction parfois cruelle de l’humanité et des gens et arrive à montrer à la fois l’absurdité des choses tout en trouvant les mots pour comprendre ces réactions humaine. J’aime Camus car il parle de l’Homme dans sa laideur, sa peine, ses pires moments. Mais Caligula ne restera pas ma pièce préférée.

Much ado about you : si tu aimes les téléfilms romantiques de M6 tu aimeras ce livre. Que j’ai beaucoup apprécié dans sa description des endroits, l’ambiance cottage anglais, petit village accueillant et la recherche de soi de l’héroine. Néanmoins vers la fin, la romance qui était prometteuse, prévisible mais prometteuse m’a fait grincer des dents. Le protagoniste masculin tombe amoureux on ne sait pas trop pourquoi, il est toujours là pour l’héroine, il est beau, musclé, important dans le village, tout le monde l’aide, il est compréhensif à l’écoute, riche, il sait cuisiner, il bref… le mec est tellement parfait que j’en suis venue à crier sur le livre dès qu’une nouvelle qualité s’ajoutait à cette liste sans fin…. ça m’a totalement fait décrocher de ma lecture, et c’est trop trop dommage car les 70% du livre étaient ultra immersif, cosy, mimi et bien écrit avec un bon développement des personnages secondaires et tout, donc si vous aimez les héros masculins trop parfait, vous allez adoré jusqu’au bout ! Pour moi, c’était devenu too much…

La reine courtisane d’Anna Triss : Une romance fantasy française de belle qualité : Une belle plume, des personnages attachants et une histoire solide intéressante et bien menée. Les scènes de sexes sont néanmoins trop trop nombreuses à mon goût et fait ombre un peu à toute la qualité de tout l’univers et des relations dépeintes. Je comprends le choix de l’autrice, mais j’avoue avoir lu en diagonale plusieurs d’entre elles, seules celles qui étaient suffisantes à l’intrigue m’auraient amplement suffit. Cela reste néanmoins mon seul bémol et très personnel ! Il s’agit d’une belle histoire pleine d’espoir, et j’ai hate de lire les autres livres de cette autrice 🙂

Monet nomade de la lumière : biographie très bien menée et très interessante sur la vie de l’artiste. 4/5

Andersen les ombres d’un conteur : un coup de coeur pour cette bd biographique d’Andersen, les dessins sont magnifiques, faisant échos aux découpages qu’Andersen faisaient, sa vie telle un conte est mise en avant d’une magnifique façon. Je vous la recommande a 200%


2 réflexions sur “Bilan juillet 2021

  1. Hey 😀

    Tu as fini par te souvenir de mettre en page ton article, bravo 😀 !

    Et tu as vu et lu plein de choses ! (même si tu n’as pas tout aimé)

    Dans ta liste, je n’ai vu qu’une partie de My roomate is a gumiho (jusqu’à l’épisode 10 et après cela j’ai oublié de regarder le drama plusieurs semaines de suite,e t du coup j’ai fini par le mettre en pause, oups), et Jungle Cruise, dont je pense en gros la même chose que toi.

    Et la BD sur Andersen me tente bien 🙂 Il faudrait que je voies s’ils l’ont à ma bibli !

    Le reste c’est pas que ça me parle pas (à part peut-être celui sur Monet, ce n’est juste pas un sujet qui m’attire spécialement, même si je suis sûre que c’est bien) mais je lis si peu 😦

    Merci pour l’aperçu, Bouya ♥

    Aimé par 1 personne

    1. ouiiiii j’y ai enfin pensé hahaha ^^
      j’espère que tu trouveras la BD sur andersen à la bibliothèque =)
      merci pour ton commentaire Mila ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s