Pourquoi l’amour innocent est plus fort que tout ou pourquoi regarder Mirror of the Witch

Voilà, ma chronique, au titre cheesy, sur mirror of the witch est (enfin) là, Et pour rendre les chose un peu spéciales, vu qu’il s’agit d’un coup de cœur, il y a un vrai titre, et rien que pour ça vous devriez m’applaudir et accessoirement sauter sur le drama si ce n’est pas déjà fait car c’est de la bombe bébé !

Cet article est en partie là pour contrer tous les détracteurs de ce drama qui osent dire que le casting est mauvais, que la romance est inexistante et/ou pas assez exploitée, que le changement de rythme c’est le mal et que ce drama n’était intéressant qu’au début. Je vais vous dire pourquoi ce drama est bon du début à la fin et pourquoi la romance ou en tout cas la relation qui lie nos protagonistes principaux est une des plus belles que j’ai vu, et pourquoi le casting est au top (et pas juste parce que je suis une grande fan de Yoon Shi Yoon hein). Oui je clame l’ouverture d’esprit et je respecte les goûts de chacun, mais dans cet article je prends le masque de l’intolérance, parce que merde comment peut-on dire que le casting de ce drama n’est pas bon ?! Dans cet article sachez que je détiens la vérité absolue, alors buvez mes paroles ! C’est moi qui ai raison, et je vais vous le démontrer.

La TOP classe du cast il y a

Sans titre 2

Au panel des acteurs on a Yoon Shi Yoon (le petit excité dans Flower boys next door) qui a 29 ans malgré sa tête d’ange et Kim Sae Ron qui est bien plus jeune que lui, et ça a fait jaser, mais en vérité le choix du casting est bon et je te donnerai les raisons un peu plus loin… Il y a également Kwak Si Yang,  le newbie qui commence à émerger, Lee Sung Jae et Yum Jung Ah des acteurs au talent incontestables.  Puis Jang Hee Jin, tu ne la connais peut-être pas beaucoup, mais dans ce drama elle vaut le détour. Cette flopée d’acteurs sont à peu près tous (Kwak Si Yang est un newbie et ça se voit quelque fois ^^)  au top ils incarnent leur personnages comme s’ils étaient écrits pour eux et c’est que du qualitatif.

Quand Raiponce rencontre cendrillon…

… et que Maléfique entre en jeu.

Mirror of the witch est un un drama historique fantastique qui allie suspens, romance, drame familial et malédiction dans une trame ficelée d’une main de maître par Yang Hyuk Moon, nouveau scénariste drama qui semble adorer les Disney, ou en tout cas avoir des enfants en âge de le soûler avec, pour saupoudrer sa première oeuvre de références exploitées d’une tendre et intelligente manière.

malefique

Dans Mirror of the Witch la Reine Sim, infertile, va recourir à l’aide d’une chamane (=sorcière maléfique dans notre contexte) pour enfanter. Avec cette magie noire la Reine Sim met alors au monde des jumeaux une fille et un garçon. Mais la fille, Yeon Hee est née avec une malédiction… C’est alors son malheureux destin qu’on suit dans ce drama. Ainsi que celui de Heo Jun, connu dans l’histoire de Corée pour être un grand médecin royal ayant écrit le livre « Miroir de Médecine Orientale ». Dans le drama on le suit avant son passé connu des annales.

Dès leur première rencontre les deux protagonistes, Heo Jun et Yeon Hee tissent un lien. Un lien indéfectible, perceptible dès les premiers instants, innocent, sincère. Ces deux être arrivent à se comprendre, chacun reconnaissant la souffrance de l’autre, celle de ne pas être né au bon endroit au bon moment. Ils partagent un espoir commun, celui d’être né et que tout le monde a une raison d’être sur terre.

L’âge une valeur sans saveur

Yeon Hee est un personnage unique, authentique et très attachant. Elle a toujours vécue isolée du monde, enfermée dans une demeure avec pour seule compagnie la visite parfois de son père et de son frère. Elle joue seule, cuisine seule, vit seule. Elle ne sait pas la vie dans la ville, elle ne sait pas les gens, elle ne sait pas le mal, la fourberie, les vices du monde extérieur. Elle est l’innocence même et c’est en ça que son réel âge n’est pas une valeur qui prend le même effet qu’une autre car au fond il ne se mesure pas vraiment sur la même échelle. Et c’est en ce sens aussi que le choix de Kim Sae Ron est parfait. Kim Sae Ron incarne la douceur, la candeur, la pureté qu’aucune autre actrice n’aurait pu autant représenter et incarner. Elle a également cette force et ce tempérament qui rend le personnage de Yeon Hee si riche et nuancé.

 Yeon Hee ne connait la vie que à travers les livres. Lors de sa première rencontre avec un inconnu (Heo Jun) elle va appliquer ce qu’elle a lu et ça résulte notamment à une scène riche de cet humour sincère propre au drama véhiculé tout le long de notre visionnage.

A contrario Heo Jun, est ce personnage qui ne sait que trop la dureté et l’injustice de la vie puisqu’il y est confronté et en a conscience depuis sa naissance, lorsqu’il rencontre Yeon Hee il se reconnait beaucoup en elle. Cette part innocente et différente du monde, cette part qui la force à se cacher, à ne pas assumer qui elle est, son individualité à cause de gens qui estiment que son existence n’aurait pas du être. A cause de personnes qui veulent les voir disparaitre, à cause de personnes étroites d’esprit mais surtout égoïstes et jaloux.

C’est quelqu’un de souriant, espiègle, sincère, intelligent et toujours bienveillant. Lui également est très attachant. Incarné pas Yoon Shin Yoon parfaitement, il réussi a alterné entre légéreté et profondeur avec brio. Son sourire redonne force à Yeon Hee et à nous aussi par la même occasion. C’est un personnage dans le fond assez classique surtout dans ce genre de drama historique, mais unique dans son interprétation et dans sa relation avec Yeon hee.

Alors naturellement Heo Jun va incarner à la fois le monde extérieur, l’espoir, le courage, tout ce que Yeon Hee pourrait être si elle avait une vie à l’extérieur. Et lui va alors avoir tendance à vouloir inconsciemment d’abord, la protéger de ce monde, de faire en sorte qu’elle garde sa candeur en la protégeant, en l’aidant à surmonter ses obstacles. Ainsi surement en l’aidant, il aide aussi sa part de lui qui veut encore croire qu’un jour il pourrait être accepté.

jtbc-mirror-of-the-witch-e02-mp4_002964981

A chaque fois qu’ils étaient ensemble à l’écran c’était un pur bonheur ! Si les dramas coréens adorent parler d‘âme-sœur et de destin dans leur fiction ça n’a jamais autant été aussi bien illustré dans un drama que dans celui-ci. C’est aussi pourquoi les questions d’âge, de romance, sont fortuite quand on parle d’eux et c’est ce qui  rend magique leur relation à mes yeux, à la fois fraternelle, amicale, j’irai même à dire inaliénable, et bien sûr a fortiori remplie d’amour. Une des relations les plus authentique et sincère que j’ai pu voir à l’écran.

Un conte des temps moderne

L’histoire est vraiment captivante, intrigante et folle avec la magie très bien incrustée dans tout l’univers, qui ne sert pas juste d’artifice, mais sert également à illustrer la psychologie des personnages (si Yeon Hee se transforme à « 18 ans » ce n’est pas anodin non plus). On apprécie également tous les clins d’œil aux différentes contes et films Disney comme Raiponce, La belle au bois dormant ou la reine des neiges entre autre qui donnent cette petite touche féérique, contes-que, un petit plus au drama.

Par ailleurs l’enchaînement des choses, les personnages, le jeu d’acteur rend le tout ultra innovent, on ne sait pas vers où ça va aller et c’est terriblement divertissant. Et même si le drama a pâti d’un rajout de 2 épisodes non prévus rendant les épisodes 16 -17 loin d’être passionnants, j’ai la chance quand il s’agit de ce genre de cause, de passer outre et de ne considérer l’oeuvre dans son entièreté comme si elle n’avait pas eu ces ajouts inutiles… et pour moi Mirror of the witch est une histoire touchante, magique, magnifique qui a réussi à m’évader loiiiiin, à faire battre mon cœur à tout rompre et à me proposer quelque chose de cohérent d’unique, de bon et de fort du début à la fin.

Intrigues, complots et inceste

Le personnage principal du drama est pour moi la chamane. Elle est captivante, elle est cet antagoniste qu’on adore détester. Et ce qui la rend si intéressante c’est sa puissance. Son poids est considérable, sa menace pesante est tangible. Elle est charismatique, déterminée et remplie de haine. Son personnage a de la profondeur, on apprend au fur et à mesure du visionnage certaines informations qui nous permettent de comprendre pourquoi elle s’est  retrouvée du côté obscure de la force. C’est le genre de personnage qui ne laisse pas indifférent, et qu’on a envie de suivre.

Sa puissance est tellement forte, et la direction du drama te fait toujours te dire que peut être que c’est elle qui va gagner à la fin finalement… et c’est ce qui change de tous ces contes enjolivés par Disney auxquels le drama fait références, c’est également peu fréquent dans les k-dramas où durant ces 10 derniers années le happy end est bien plus de mise qu’à une certaine époque, et surtout il est toujours dur de croire que le « mal » va gagner sur le « bien » néanmoins cette « méchante » réussi à nous mettre le doute, et à créer cette tension, cette force, cette incertitude quant à la fin de toute cette histoire. Le scénario est agrémenté par toutes ces ruses et nouvelles intrigues que met en place cette sorcière vengeresse pour nous emmener dans une trame captivante, pleine de surprise et de retournement.

Par dessus cela, la Chamane ne vise pas la destruction d’une personne, d’une famille, d’un clan en particulier. Son objectif c’est la destruction du pays. Du roi, du peuple, de tout ce système, et on prend vite conscience qu’elle a les capacités et la motivation nécessaire pour arriver à ses fins. Et même si dans quelques épisodes (notamment ceux qui ont été ajouté last minute) la cohérence et vraissemblance des actions des personnages est légèrement ébranlé (manque un peu de cohérence, vu la précipitation de la rédaction du scénario, alors que tout se joue dans la subtilité fine de l’ingéniosité des protagonistes) peut briser un peu toute notre liaison à tout ce qui nous est proposé, et c ‘est fort dommage, mais quand on oublie ces détails non désirés, non réfléchis dans le contexte originel de tout ce drama, toute cette histoire, on parvient à ne pas se dissocier de tout cet univers et on y croit encore jusqu’au bout et c’est fascinant.

Après avoir parler des personnages principaux, il faudrait que je parle des personnages secondaires, et le petit hic, c’est qu’il y en a plein, et de très intéressants et sur lesquels je risque de m’éterniser :  Orabeoni,  son père, la reine, les roi, les mères de nos protagonistes et j’en passe. Mais comme l’article est déjà beaucoup trop long je vais parler seulement de Orabeoni, parce qu’il ma fait passer par tous les sentiments possibles : douceur, attendrissement, haine, révolte, aberration, incompréhension, sidération et j’en passe et il est un peu l’origine de tous les problèmes de Yeon Hee, vu que c’est lui qui l’a faite sortir de sa cage dorée pile au moment où il ne le fallait pas !

Orabeoni est le demi frère de Yeon Hee, elle a été recueillie par une famille dont elle ignorait la non filiation et a toujours considéré le fils de son « père » comme son grand frère, elle l’appelle toujours « orabeoni » = grand frère. Comme son nom n’a pas percuté ma mémoire on va l’appeler orabeoni, pour bien mettre l’accent sur l’aspect super réglo de ses sentiments envers elle… Donc orabeoni a développé d’abord des sentiments d’attachement envers Yeon Hee, il a grandi avec elle et il a toujours su que ce n’était pas sa sœur de sang, et va par sa connerie hormonale disons, ne pas prendre toujours les meilleurs décisions…  C’est un personnage d’abord attachant, mais pas toujours des plus futé et qui se laisse un peu trop dicter ses décisions par sa jalousie et ses peurs, et du coup dans un contexte comme le notre ce n’est pas toujours super génial ^^. C’est un personnage central dans le drama, pas toujours des mieux interprété, mais ça fonctionne quand même : on l’adore, on le déteste, on le réadore, on le redéteste, bref Orabeoni quoi.

 A côté des personnages très intéressants à suivre, et qui auraient pour certains mérité encore plus d’attention et d’exploitation, il y a a l’évolution de l’histoire, avec une grande partie avec le mystère de Robe rouge qui m’a tenue en haleine. Qui est ce mystérieux personnages ? Qui se cache derrière ce masque. Le drama nous mène en bateau pendant un certain moment, nous faisant penser à un certain moment que c’est peut être un certain personnage, puis nous montre l’épisode suivant que ce n’est pas possible et du coup on va penser que c’est un autre etc etc. vraiment cette partie était bien amenée.

Après la fin de cet arc d’autres vont proliférer, mais certains spectateurs, je crois, ont un peu décroché à ce moment là. Personnellement j’avoue ne pas saisir pourquoi, j’ai apprécié les arcs suivants, certes à dynamiques différentes mais toujours passionnants. Il y a une partie dans laquelle orabeoni devient de plus en plus débile, et une partie où le roi cet indécis, cet être qui n’a pas la force de caractère d’un roi de ce nom,  devient également fortement méprisable, parce que oui on se place dans un drama historique avec des figures et des enjeux royaux. On parle de pouvoir, de légitimité et toutes les failles des personnes, en contraste avec la pureté de Yeon Hee, va etre de l’engrais à la terre de haine de notre chamane… Ces questions de puissance, rôle et position de pouvoir de devoir et de subordination sont des sujets évoqués dans ce drama. Une multitude de sujets sont exploités dans ce drama et c’est aussi ce qui le rend très intéressant. Avec ses différentes grilles de lectures il peut facilement ratisser un public très large.

Puis il y a tout l’aspect magique super bien illustré et utilisé, avec les possessions, les pouvoirs, les manipulations… cohérent, qui s’imbrique naturellement.

et puis bien sur il y a cette fin… cette fin qui m’a tellement touchée… ♥ mais ce serait vraiment trop difficile d’en discuter sans spoiler, et cet article serait bien trop long.

Je vais alors conclure ici : Les vêtements, les effets spéciaux, les décors de ce drama sont magnifiques et rien que la scénographie vaut le coup, sans parler de l’OST qui colle parfaitement à l’univers et au drama sans être too much. Les personnages et les acteurs sont très bons à la fois les personnages principaux que les antagonistes et c’est toujours plaisant d’avoir des « méchants » imposants, quelque peu nuancés et surtout vraiment fort ! Tout le côté surnaturel n’est pas qu’artifice, mais est intelligemment utilisé. Il y a certes de la répétitivité vers la fin du drama (mais cela n’était pas autant prévu de base (damn you ajout d’épisodes!!!) ça permet aussi de voir comment évoluent les personnages dans des circonstances similaires et d’un certains côté c’est quelque chose d’intéressant (sauf l’épisode 17 qui est vraiment vraiment inutile). C’est un drama loin d’être sans défauts mais captivant, riche en sentiment et en rebondissement et j’invite tout le monde à le regarder ! 🙂

Ma note : 18/20

(peut être un peu trop généreuse mais mettre moins serait contraire à mon ressenti)

Coup de cœur ❤ (sentimental)

Publicités

18 commentaires

  1. A lire ton article extrêmement convaincant, je me demande encore une fois pourquoi je n’ai jamais fini ce drama ?? Après seulement 2 épisodes, je l’avais mis en pause pour me consacrer à d’autres dramas qui traînaient depuis longtemps dans ma liste, j’ai l’impression d’avoir fait une énorme erreur lol. Si je trouve le temps, j’aimerais beaucoup la rattraper cette année ! Ton article était passionnant à lire, j’ai beaucoup aimé le parallèle avec les films Disney 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Pour les dramas historiques il faut être dans le mood je trouve peut etre que quand tu l’as testé tu ne l’étais pas vraiment ? 🙂 En tout cas oui je ne pourrais que t’encourager à retenter l’expérience en espérant que ça te plaira davantage la deuxième fois x)
      Merci pour ton gentil commentaire ❤

      J'aime

  2. Ravie de voir que ton avis est aussi bon (même si on ne tombe pas d’accord sur différents points :b je fais partie des personnes mitigées) 🙂 Tu le défends avec beaucoup de talent, j’en viendrais presque à me poser des questions sur mon propre ressenti :b L’aurais-je jugé trop sévèrement ?

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis bien contente de repasser par là ! =)

    J’ai adoré cette critique, sur un blog anglais j’avais lu aussi un bon avis dessus et c’est vrai que la communauté FR l’a un peu zappé. Personnellement je ne l’ai pas encore vu mais il avait beaucoup éveillé ma curiosité.
    Cependant j’ai lu fantastique et là j’ai fait « oh non en général les effets spéciaux des fantastiques purs font peur » et là j’ai lu la fin de ton article qui dit que les décors etc sont bien faits donc ça me rassure.

    Je vais partager ta critique sur la page de Dramagazine car c’est bien d’avoir des articles qui vont à contre courant et c’est bien qu’on puisse avoir des critiques où on peut se faire sa propre idée. Moi qui suis pas fan des romances de jeunesse, tu la vends bien ici et tu vends bien les autres relations.

    Bien écrite en plus, tu sais faire rajouter des dramas sur ma liste (même si là avec le soleil, je vais plus avoir le nez dehors que devant l’écran ahah). Merci à toi pour la critique !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton gentil commentaire et pour ton partage sur le fb de dramagazine ! 🙂
      En ce qui concerne les effets spéciaux tu n’as vraiment pas à t’en faire, par contre si tu tiques sur les perruques « cheveux clair » c’est pas encore trop ça ^^ mai j’ai vu bien pire, il y a de l’amélioration dans le secteur ^^
      Si tu l’as rajouté à ta liste, ma mission a été accomplie, je suis contente 🙂 J’espère que tu apprécieras au moins autant que moi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai commencé, je trouve que ça change pas mal des historiques. J’espère que ça continuera. Je l’ai aussi montré à un ami et lui par contre ne peut pas s’arrêter et le dévore (enfin autant que possible avec son travail ahah)! Je serai lente personnellement pour un retour total j’ai des dramas à finir T_T dont Saimdang qui redémarre bien au bout de quelques épisodes étrangement… 🙂

        Bonne journée

        J'aime

        1. Ton ami a tout compris !!!!!!!!!! XD hahaha ^^
          j’espère que tu continueras à apprécier aussi ! 🙂 Je pense que c’est un drama à enchainé plutôt qu’à voir sur la longueur, mais après c’est clair que chacun son emploi du temps.
          Bon à savoir pour Saimdang =)

          Bonne journée à toi aussi 🙂

          J'aime

  4. Un grand merci à toi pour cet excellent article qui me donne envie de découvrir ce drama, qui il faut le dire, a été critiqué.
    Donc, je vais le découvrir dès que je l’aurai en totalité.
    Fighting pour tout et une excellente journée à tous ^_^

    Aimé par 1 personne

    1. merci à toi pour ton commentaire 🙂
      J’espère que tu feras partie de ceux qui aimeront ce drama. Il a été critiqué souvent sur ses petits défauts et sur de mauvaises attentes concernant la romance notamment, et le changement de rythme après l’épisode 10. C’est clair qu’il faut pas à sattendre à un amour passionnel ^^ Mais peut etre qu’une fois préparé ça marchera mieux ? en tout cas j’espère 🙂
      Excellente journée à toi aussi ! 🙂

      J'aime

  5. Ton article est excellent! Tellement bon que j’en viens à douter de mes propres souvenirs … ^_^ J’ai bien aimé l’intrigue et le thème des amants maudits. Mais, ce qui m’a surtout dérangé c’est le jeu du chat et la sourie à la seconde partie du drama. J’avais un peu l’impression de faire un pas en avant et trois en arrière… à la fin je me suis lassé.
    En tout cas très bon article, merci d’avoir apporter un nouveau regard sur ce drama!

    Aimé par 1 personne

    1. ^^ Merci pour ton commentaire.
      C’est clair que le drama n’est pas parfait et que l’ajout d’épisode à ralenti la trame (pour moi les épisodes 15 et 16 (je crois) sont de gros « fillers »= ajout pour combler) mais du coup moi je l’ai perçu comme ça directement du coup ça n’a pas entaché mon ressenti global du drama ^^

      J'aime

  6. J’ai regardé ce drama après être tombé sur la MV de la chanson « Love » de Lush, OST de « Mirror Of The Witch ». De plus, j’aime beaucoup Yun Si Yun en tant qu’acteur donc une raison de plus de me lancer dans le visionnage. C’est vrai, j’ai eu un peu de mal avec le 1er épisode mais dès la fin de ce dernier, j’ai été complètement conquise! Un réel coup de coeur également pour moi. C’est une histoire très poétique sous fond de magie et accompagné d’une OST envoûtante. De plus, je suis d’accord avec toi, le couple est juste magique et très fusionnel.

    Aimé par 1 personne

  7. Belle critique enthousiaste qui fait plaisir à lire.
    Je l’ai peut-être aimé un cran de moins que toi, mais ça reste une série que j’ai adorée suivre, du début à la fin. Oui, je m’attendais aussi avec tous les commentaires à une deuxième moitié plus terne, mais je l’ai aussi beaucoup aimée. Le rythme est peut-être un peu moins bien maîtrisé, mais l’histoire et les persos évoluent bien.
    J’ai adoré Yeon Hee, Heo Jun aussi, un beau couple. J’ai eu mal pour eux aussi…
    Bref, après avoir fini la série, je suis content de lire ta critique ; d’autant plus que le dernier épisode m’a un peu retourné quand même…

    Aimé par 1 personne

    1. merci j’ai beaucoup aimé la tienne aussi ! 🙂
      haha je comprends tellement j’ai mis un mois à m’en remettre, et encore je suis pas sûre d’en etre vraiment remise aujourdhui encore ^^ mais j’ai vraiment aimé cette fin et c’est ça aussi qui a aidé à mon petit coup de cœur et à passer les petits moments moyens du drama ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s