[Lecture] Comme un chant d’espérance de Jean D’Ormesson

Roman, 128 pages, 16e, Paru le 12 juin 2014

« J’ai aimé Dieu, qui n’est rien aux yeux des hommes qui ne sont rien. Je n’ai détesté ni les hommes ni les femmes. Et j’ai aimé la vie qui est beaucoup moins que rien, mais qui est tout pour nous. Je chanterai maintenant la beauté de ce monde qui est notre tout fragile, passager, fluctuant et qui est notre seul trésor pour nous autres, pauvres hommes, aveuglés par l’orgueil, condamnés à l’éphémère, emportés dans le temps et dans ce présent éternel qui finira bien, un jour ou l’autre, par s’écrouler à jamais dans le néant de Dieu et dans sa gloire cachée. »

Mon avis:

3/5

Dans ce livre Jean D’ormesson se pose des questions sur la vie, la mort, le néant, le tout, le hasard… Il nous parle un peu d’astronomie, de physique; du Big Bang, du mur de Planck et cherche, de sa manière littéraire, philosophique et religieuse, à apporter des réponses aux mystères de l’Univers. C’est un livre intéressant, facile à lire, avec des chapitres très courts qui nous permettent de poser notre attention sur le message qu’il veut faire passer sans se perdre et sans s’éterniser sur une même idée. C’est un livre qui permet de fortement relativiser sur la vie, et c’est ce que je retiens essentiellement de ce livre, et c’est ce que j’ai aimé.

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi ouvertement orienté religieusement, et ça m’a un peu surprise, mais malgré son parti pris, l’esprit est ouvert et un athée même s’il ne sera pas d’accord sera surement intéressé par les mêmes questionnements. Cependant je pense qu’il est important de savoir que ce livre parle beaucoup de Dieu et de la religion (catholique), car personnellement, j’ai mis un peu de temps à m’y accoutumer. Je m’attendais à autre chose du livre, quelque chose un peu comme Le manuel du guerrier de la lumière de Paolo Coehlo, c’est à dire des pensées sur la vie, des sortes de préceptes, des idées. Mais ce n’est pas du tout ça. Le livre est court de 120 pages et c’est en fait un cheminement de réflexion basé sur l’idée d’écrire sur « rien ». Cette réflexion va petit à petit mener à une explication de tous ces questionnements par « l’existence » de Dieu (les guillemets parce que « Dieu n’existe pas, Il est »)

Ce livre posait des questions que je m’étais posées et apporte un regard sur la condition humaine que je rejoins par beaucoup d’aspects, il apporte des pistes de réponses que j’ai trouvé intéressantes, mais ce que je trouve regrettable c’est que je n’ai pas réussi à rentrer complètement dans la rêverie de Jean D’ormesson, je n’ai pas été chamboulée, je n’ai pas envie de relire énormément de passages, et à part une démonstration assez convaincante (étant personnellement une sorte d’agnostique ayant une « croyance » particulière, ce sont des sujets qui m’interpellent toujours) j’ai été séduite par le cheminement de sa pensée et la certitude de sa foi, mais ça ne va pas plus loin pour moi.

Enfin de ma lecture que j’ai fait de ce livre, car chacun y verra ce qu’il veut je pense, j’en retiens l’idée que la vie est éphémère. La bonté récolte la bonté, il ne faut pas trop se soucier, car la vie coule, elle suit son court et elle est simplement comme elle devrait être, et que malgré sa noirceur, le soleil se lève tous les matins et la beauté du monde perdurera jusqu’à la fin, car toute chose a une fin.  En vrai ce n’est pas grand chose, car c’est une vision du monde que j’avais déjà, peut être que j’ai retenu et interprété les choses comme ça parce que justement j’avais cette vision, mais soit, c’est le jeu de la lecture, en tout cas la piqûre de rappelle et les quelques réflexions que ce livre m’a apporté, et sous cette belle forme, étaient les bienvenues.

Lire d’autres avis ici : espace-temps-libre, ou là readlookhearquaidesprosesdergruneaffe, …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s