[K-drama] It’s Okay that’s love (2014)

Réalisateur: Kim Kyu Tae (« That Winter, The Wind Blows « , « Padam Padam… The Sound of His and Her Heartbeats « , « IRIS », « Worlds Within », « A Love to Kill »)
Scénariste: No Hee Kyung (« That Winter, The Wind Blows », « Padam Padam… The Sound of His and Her Heartbeats « , « Worlds Within », « Goodbye, Solo »…)
Genre : Comédie, Romance, Medical
Diffusion : 23 Juillet 2014 – 23 septembre 2014
Episodes & chaine tv: 16 sur SBS
Casting : Zo In Sung, Gong Hyo Jin,  Lee Kwang Soo, Sung Dong Il, Cha Hwa Yun, Kim Mi Kyung, D.O (EXO), Yun Jin Yi, Jin Kyung

Entre parenthèses (en violet) se trouve des éléments plutôt globaux, alors si c’est simplement mon simple avis sur it’s okay that’s love que vous recherchez, ne les lisez pas. La lecture sera alors plus rapide. Cet article parle plus de ce qu’on peut rencontrer quand on regarde ce drama, qu’un approfondissement de tout ce qui est riche ou moins riche dans ce drama, car cela aurait été trop long.

10414430_413332218804752_729082733822225712_n

DDL en vostfr basha-fansub (en cours), lemondedudrama (complet), en streaming sur la chaine d’Henrietta-aime-fumer (en cours) & sur viki pour les QC (complet) en anglais sur gooddramas etc…

(J’ai longtemps hésité avant de commencer la rédaction de mon avis. En réalité, avant même la fin de mon visionnage, je pensais ne pas du tout faire d’article. En effet je ne me positionne pas comme la majorité des personnes ayant regardé le drama et je me disais que ceci était plutôt due à quelque chose de subjectif et d’assez personnel, plutôt que quelque chose qui pourrait représenter une certaine catégorie de spectateur, et ne trouvais donc pas pertinent de partager cela. La deuxième raison qui me poussait à ne pas rédiger cet article reposait sur le fait que je ne savais pas ce que je pensais de ce drama concrètement. It’s okay that’s love est certainement le drama qui m’aura fait le plus réfléchir à la fois pendant et après mon visionnage, à la fois par son contenu et messages inhérents, mais aussi par ma relation subjective, à a un moment « t » avec ce drama et c’est pour cela que finalement j’ai décidé d’écrire cet article (car tout individu sera dans un état d’esprit qui est le sien lorsqu’il regardera ce drama, et donc finalement mon avis n’est peut être pas si impertinent que cela). J’essaierais je pense au fil des mots de témoigner comment mon visionnage n’a pu être objectif. Dans mes précédents articles, c’était déjà un peu le cas, je soulignais le fait qu’une pensée était personnelle et parlais plus généralement lorsque j’essayais d’être le plus objective. )Pour ce drama je ne peux simplement pas tenter d’être objective.10628504_425552590916048_7840960677601208716_n

Cela étant dit rentrons dans le vif du sujet sans plus de tergiversations car il y a beaucoup à dire.  Tout d’abord de quoi ça parle ? : It’s okay that’s love relate la vie de plusieurs individus qui sont amenés à se rencontrer, se connaitre, vivre ensemble, former une famille, former des liens amicaux, ou de relation de travail. Et il se trouve que tous ces individus sont liés de près ou de loin au domaine de la psychiatrie. Certains comme Ji Hae Soo (Gong Hyo Jin) exercent la profession de psychiatre. D’autres comme Park Soo Kwang (Lee Kwang Soo) sont atteints d’une pathologie psychiatrique identifiée. Il y a également Jang Jae Yeol (Jo In Sung) et quelques autres qui semblent « normaux » somme toute avec des névroses, certains plus « borderline » que d’autres. Ces individus vont vivre ensemble dans une certaine mesure et on va les voir échanger et grandir ensemble.

10429488_415276705276970_1147061081489046025_nJe pense qu’il est important de souligner qu’il est connu universellement que tout individu est sujet à des névroses , et ce fait est particulièrement accentué dans ce drama, en fait le mot « névrose » ici a été très souvent remplacé par « psychose ».

« Les personnes qui souffrent d’un cancer, ou de membres amputés, ou les gens qui sont aveugles reçoivent la compassion des autres dans ce monde. Mais les gens qui souffrent de maladies mentales sont vues comme des parias par tout le monde comme s’ils étaient contagieux ou quelque chose. Tout le monde est enclin à une dépression mentale s’ils subissent une expérience traumatisante. » Dr. Jo Dong Min (Episode 5)

10530792_415275991943708_7618836349575906276_nC’est tout simplement le thème du drama. Cet univers légèrement trop « psychiatrique » sonne un peu décalé dans ce drama qui se veut assez ancré dans la réalité. C’est un peu comme si l’univers  des psychoses était comme les éléments fantastiques dans une série de low fantasy. On est dans une monde réel, avec des personnalités réelles vraiment authentiques, uniques, parfaitement interprétées (mais j’y reviendrais), et en fait elles ont toutes des particularités « spéciales », autrement dit, problèmes plus ou moins graves qui relèvent de la psychiatrie. Personnellement je pense que cette accentuation était volontaire et maîtrisée, et j’ai aimé la prise de risque, après libre à chacun d’adhérer ou pas.

1383423_434319083372732_7358337593708952338_nDurant ce drama on voit des individualités qui vivent. Simplement. Ces individualités ont chacunes leurs personnalité, leur problèmes, leur passées, leur quotidien. Avec des instants chaleureux, de disputes, de rires, de pleurs. Des relations avec leur part de mensonges, de cachotteries, de plaisir, d’implication et de risques, surtout. Cependant je n’ai pas envie de dire qu’on voit ces personnes évoluer, même si au fil des 16 épisodes tous les personnages sont passé d’un état « a » à un certain état « b » avec plus de vécu, mais leur état « b », n’est pas forcement ce qu’on peut qualifier « d’évolution de personnage » au sens où on l’utilise habituellement. 10298912_418223531648954_910977984177988984_nDans ce drama personne ne change de personnalité. Ils s’ouvrent un peu plus, découvrent des part d’eux même aux travers les faits et les relations humaines qu’ils partagent, mais par exemple Ji Hae Soo qui est une personne ambitieuse, assez égoïste, légèrement égocentrique le reste tout le long du drama. Elle ouvre les yeux sur plusieurs chose, elle apprend à s’ouvrir, à faire confiance d’avantage, elle apprend un peu à comprendre un peu plus sa mère et à s’avouer certaines de ses fautes à elle. Elle grandit, elle mûrit un peu plus, mais ne change pas de personnalité. Le truc, c’est que je n’étais pas particulièrement fan de sa personnalité donc je n’avais pas un plaisir particulièrement grand de la suivre. Mais ça ne tient qu’à moi. Pour d’autres personnages j’ai trouvé plus de plaisir à partager leurs moments de vie avec eux.

10592615_434320280039279_6579487370678882736_nIt’s okay that’s love est un drama axé sur ses personnages, et je me dois de le souligner, tous les personnages de ce drama sont extrêmement bien travaillés. Ce sont des « personnes », très réelles, palpables. On a eu le droit vraiment a un travail d’écriture des personnages remarquable mais également une interprétation excellente de la part de tous les acteurs principaux. Il est impossible je pense de ne pas y croire. Pour moi c’est limite Jang Jae Yeol et Ji Hae Soo existent réellement. Le terme « justesse » s’apprête vraiment pour qualifier le travail fournit sur ces personnages.

997032_415275925277048_2512634404933658300_n(Le réalisme est quelque chose que j’aime particulièrement rencontrer dans les histoires dans lesquelles je m’aventure, cependant évidement ça ne fait pas tout, et c’est délicat à manipuler car peut facilement devenir quelque chose de négatif pour une trame. (En effet la réalité des individus peut être moins excitante ou intéressante qu’une personnalité peut être un peu moins réelle, mais espérée, idéalisée, une personnalité « plus », plus belle, plus riche, plus gentille, plus adorable, plus parfaite… que personne en le sera jamais, et c’est aussi quelque chose que j’aime beaucoup dans les comédies romantiques notamment. )) Avec les dramas réalistes et particulièrement celui-ci, il n’y a pas de « perfection », loin de là (surtout avec tous les problèmes qu’ils ont) et il est en quelque sorte plus difficile de s’attacher à eux. Encore une fois cela dépend de nos personnalités je présume. (Je fais l’hypothèse qu’avec ce genre de personnages on est plus sujet à s’attacher à eux de la même manière qu’on se serait attacher à eux si on les connaissait dans la vie réelle, hélas je ne suis pas de celle qui s’attache facilement aux gens… ça a peut être jouer.) j’ai beaucoup aimé les personnages, leur personnalités un peu moins. Comme je l’ai déjà dis Hae Soo ce n’était pas le coup de coeur, puis en ce qui concerne Jang Jae Yeol, je ne suis pas particulièrement fan des dragueurs intellectuels ayant tendance à juger facilement, même si on découvre rapidement que ce n’est pas exactement ce qu’il est, c’est tout de même ce qu’il projette.10447850_434320223372618_1158712413011754641_n Son personnage est le personnage le plus intéressant du drama et c’est un personnage masculin très travaillé, et c’est rarement le cas. Avec Jang Jae Yeol, Jo In Sung a pu s’éclater, il a pu en un seul rôle être tout: le séduisant, le vulnérable, l’intelligent, l’inconscient, le torturé, l’amoureux, le nonchalant, le déplorable, le fou, le réaliste, le mature. C’est un rôle juste parfait pour un acteur et c’est un rôle agréable à suivre également, donc c’est jackpot de tous les côtés ! Personnellement je n’étais pas in love de Jang Jae Yeol comme beaucoup ont pu l’être. Mais j’ai vraiment apprécié le découvrir.

10615505_424652267672747_5133687346125258653_nPour rester sur la description des personnages, je me dois de relever le fait que par ce que j’ai déjà décrit, leur réalisme, le thème psychiatrique du drama, tous les personnages et l’histoire en générale est très originale ! On n’a jamais vu ça nul part ailleurs ! Et c’est encore une fois quelque chose chose de remarquable, qu’il faut saluer. Même si je trouve que le thème de la psychiatrie du point de vue des professionnels n’était pas bien développée ni assez travaillée. Je n’ai pas aimé comment les psychiatres sont décrits, de façon assez  peu professionnelle, ayant recourt très facilement aux cachets sans chercher souvent à aller plus loin, et j‘ai trouvé que Ji Hae Soo dans sa pratique de la psychiatrie très moyenne, elle était trop influencée par ses propres sentiments, elle ne faisait pas assez références à ses connaissances d’expertes, et elle demandait à un non expert un avis pour aider, voir diagnostiquer ses patients… si je tombe sur un psy comme ça j’ai peur pour mon étal mental perso. Cependant je suis je crois passée outre ce détail, car même si c’est le thème principal, curieusement ce ne sont pas les fondamentaux qui l’étaient, ce n’est pas « le drama sur la psychiatrie », mais un drama qui baigne dans une certaine « ambiance psychotique » si je puis dire.

10495395_415976311873676_17834800198870207_oPersonnellement mon personnage préféré était celui de Jang Jae Bum, le grand frère de Jae Yeol incarné par Yang Ik Jun et ce à la perfection ! Jae bum est incarcéré en prison pour meutre et considère son frère comme un traite. Il psychologiquement très instable et il est tout simplement l’incarnation de tout ce que j’aime dans un personnage torturé, son interprétation m’a juste fait passer par tous type de sentiment possible, en même temps ! C’est assez compliqué de parler de ce personnage sans spoiler, c’est difficile d’appréhender son personnage et pourtant je me suis attachée à lui dès la première seconde car dès ce moment on savait qu’il y avait une certaine injustice qui le conduisait à agir comme il le faisait, et il est méchant, fou, mais jamais réellement et j’étais juste 100% avec lui, même s’il était cruel, je pétais un câble avec lui, je le ressentais, il vibrait, il transcendait l’écran, par son petit rôle pourtant si important. Limite je regardais le drama pour lui. Je l’ai senti directement, et c’était génial pour son rôle, de le suivre, mais à cause de ça, la trame m’a parut plus fade que si j’étais restée dans le flou total vis-à-vis de son personnage. & Justement c’était un peu pareil pour le rôle de Kang Woo, l’adolescent fan et ami de Jae Yeol. Il y avait un mystère derrière ces deux personnages et si les découvertes étaient importantes et indispensables et nourrissaient l’intrigue du drama, elles n’étaient pas particulièrement surprenantes pour moi. C’était limite vas-y accouche qu’on passe à autre chose. (encore une fois je sais que c’était juste moi et que je fais partie d’une minuscule minorité ^^). Mais ceci m’amène donc à parler du scénario qui n’a pas totalement pris avec moi.

10177968_415276331943674_4554924762773388965_nPour moi il n’y a pas d’histoire, il y a une romance qui évolue simplement, avec des complications qui évoluent également au fil de la trame. on se retrouve projeté dans la vie de personnes qui vont de plus en plus s’attacher créer des liens, et vont ensuite être confrontés à tester la force de ces nouveaux liens. C’est vraiment  sympa, facile à suivre, mais c’était un peu lourd sur les bords. Les personnages sont très travaillés ainsi que les dialogues ce qui fait que t’encaisse un épisode, pour le digérer faut quand même s’accrocher. C’est pas le truc light pour passer le temps. & c’est très bien, encore une fois quelque chose d’assez original qui nous positionne dans un investissement différent. On n’est pas passif face à ce qu’on regarde, on réfléchi autant que les personnages sur ce qu’il se passe, ce qu’ils se disent, leur réflexion résonne dans nos tête et tu ressens un enrichissement certain en sortant de ce visionnage. Cependant avant l’épisode 6-7 je n’étais pas happée, regarder ou ne pas regarder la suite était un peu pareil. La qualité du drama progressait au fil des épisodes indéniablement et j’allais de plus en plus vite dans mon visionnage. Enfin le dernier épisode était juste parfait, le meilleur de tous, c’était triste, ça m’a brisé le cœur, puis c’était drôle, mais tellement, c’était un concentré de trop bien, une conclusion géniale, un épisode en soit extrêmement bon.

10636085_420299874774653_1051434160908473052_nJ’ai beaucoup de fois été émue lors de mon visionnage, touchée extrêmement fort, puis j’ai rit aussi, mais je n’oublie pas que j’ai également été perplexe, que je n’ai pas forcément beaucoup aimé le rythme de certains épisodes (notamment le 4 et le 5)… Mais fondamentalement ce que j’ai beaucoup aimé c’est l’expérience de spectatrice impliquée. C’est un drama original, unique vraiment sur beaucoup de points, je n’ai pas abordé dans cet article beaucoup d’aspects, notamment certains personnages et plus particulièrement une romance assez ambigue qui m’a un peu gênée, j’aurai aimé aussi parlé de Hae seo et surtout de l’interprétation splendide de Hong Hyo Jin, j’aurai adoré évoqué plus de citations, de réfléxions, mais aussi parler de la réalisation et de l’ost, juste magnifiques. Mais il y a tellement  à dire que je ne peux tout évoquer. 10524663_417796598358314_8229312092019462200_nJe pense que tout le monde devrait donner une chance à ce drama, expérimenter ce qu’est it’s okay that’s love, car les dialogues sont uniques, les images symboliques sont belles, les personnages sont intéressants, leur relation est juste très réaliste et enrichissante, même si sur ce point je pense que ça reste très subjectif, il vous faut comprendre pourquoi ce titre, comprendre pourquoi les teasers, pourquoi la baignoire, pourquoi la proximité. Partager l’idée que tous autant que nous sommes avons nos tares, nos ombres du passées, nos difficultés à surmonter certains obstacles, nos peurs, nos craintes, mais que l’amitié, l’amour sont indispensables et sont précieux et nous aide à aller de l’avant. Un foyer, des amis peuvent devenir une maison, un chez soi, une famille. Mais dire que les messages de It’s okay that’s love ne se limiteraient qu’à cela serait une injure. Regardez, découvrez par vous même. Vous serez peut-être aussi charmé que la plupart des gens, ou peut-être un peu moins car les défauts ont d’une certaine façon pris plus de place que vous l’auriez souhaité, que l’ambiance assez spéciale n’est simplement pas votre tripe, ou autre, quoi qu’il en soit je ne peux que dire à tous de tester cette aventure et d’enrichir cette discussion.

10504819_414055518732422_5379308633402244106_oEn ce qui me concerne j’ai apprécié ce drama, j’aurai aimé le regarder autrement, à un autre moment, pour l’apprécier d’avantage et passer plus facilement outre les choses qui faisaient que je n’étais pas à 100% dedans. Cela dit it’s okay that’s love rentre directement dans la case « classique », A VOIR, même si ce n’était pas un coup de cœur pour moi, si vous ne le regardez pas vous manquerez quelque chose !

Ma note : 16/20

ps: n’hésitez pas à commenter

Publicités

4 commentaires

  1. Merci pour cet article, je l’ai trouvé vraiment bien construit et rédigé, tu progresses de plus en plus dis-moi 🙂 Donc personnellement, It’s Okay It’s Love a été un vrai coup de coeur, je l’ai trouvé tellement riche en tout, il était complet, touchant et surtout intéressant. Après je suis plutôt d’accord avec certains de tes avis comme le fait que la romance était assez ambiguë, j’ai trouvé la progression et les interactions du couple un peu moins bien travaillées que le reste du drama, mais bon c’est un détail qui n’a pas du tout dérangé mon visionnage. L’atmosphère était spécial aussi, mais en fait c’est ça qui m’a plu, c’était nouveau j’ai envie de dire. Bon après il y a encore beaucoup de choses à dire donc je vais m’arrêter là ^^’ En tout cas je voulais te dire que cet article est certainement l’un des plus réussis de ton blog, et que je te félicite pour ton beau travail à chaque fois 🙂 Par ailleurs, c’est la première fois que je poste un commentaire ici (même si je suis ton blog depuis pas mal de temps déjà).

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire !!
      Je me demandais si le style de cet article plairait, j’avais peur qu’il soit un peu barbant, trop ‘sérieux’… mais s’il t’as plu ca me soulage un peu 🙂 je voulais écrire plus et rentrer plus en profondeur également, mais justement je ne suis pas fan des articles en longueur et je ne veux pas infliger ça, je crois avoir trouvé le juste milieu avec ce que j’ai fait dans cet article même s’il ya toujours des choses à revoir ! Je me suis pas mal investie dedans, car c’est assez délicat quand on se place en position de critique minoritaire, donc ca me fait plaisir quand tu me dis que tu le trouve bien rédigé alors que tu as plus aimé le drama que moi. Je tenais vraiment à ce que mes critiques ne soient pas perçues comme étant « gratuites » ou sans fondement.

      Merci d’être sortie de l’ombre ! 🙂 et je suis contente de voir que ce drama t’as plu ! J’aurai aimé l’apprécier encore plus !

      J'aime

  2. Ce dramas, il change tellement de ce qu’on voit habituellement. Et ça à était un vrai coup de coeur, les acteurs sont très bons. L’histoire qui peut sembler banale est loin de l’être. On réfléchis, ouvre les yeux sur le monde..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s