Point lecture #4: Nos étoiles contraires, Tes mots sur mes lèvres & After Math

Nos étoiles contraires de John Green

nos--toiles-contraires-3528603-250-400

synopsis

Ma note : 3/5

not my cup of tea

Ha quelle déception, quelle déception de constater que ce livre n’a pas eu le même effet sur moi que sur la plupart de ses lecteurs, quelle déception de tourner les pages et de ne pas se retrouver transportée ni attachée à l’histoire ni aux personnages comme je m’y attendais, quelle déception de voir que ce n’était simplement pas fait pour moi & surtout Quelle déception d’avoir été déçue ! Nos étoiles contraires (ou plutôt contrariées… si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi c’est « contraires » et pas « contrariées » j’en serais ravie ^^) est un beau roman, écrit de façon élaborée et réfléchie qui réussi à émouvoir et à toucher de manière efficace.  Je comprends tout à fait pourquoi il plait autant, mais je ne m’attendais pas à ce que j’ai lu, peut être parce que j’en attendais trop, peut être aussi parce que ce type d’histoire, vide de réalisme, n’est pas ce que j’affectionne particulièrement, je me suis retrouvée extérieure au récit, tout sonnait extrêmement faux (et l’auteur met justement un point d’honneur en début et en fin du livre à cet aspect en soulignant que tout n’est que fictif) et personnellement je n’aime pas ce genre d’écrit que j’ai perçu comme prétextant une situation de la vie réelle afin d’accaparer un large publique dans le but de passer ses propres messages (d’adulte) à réflexion assez individuelles et personnelles, souvent de manière assez pompeuse, sans réelle mise en situation réaliste. Nos étoiles contraires pour moi est très simplement l’histoire d’amour d’adolescents intello (malades, mais ca c’était plus de l’ordre du détail) qui réfléchissent sur la vie, la maladie et la mort. Alors le roman est truffé de dialogues (ou de monologues alternés, selon les points de vue) pseudo-intellectuels à chaque pages… (Très peu représentatif des ados de nos jours, malades ou pas…). Mais c’est vrai des passages sont vraiment beau, certaines citations m’ont marquées et j’en ressors quelque chose de cette lecture malgré tout, mais ce n’était pas assez. J’avais lu un peu partout que c’était un livre qui traitait de cancer mais qui était drôle et optimiste… Pourtant, le cynisme des personnages n’était pas si drôle que ça, j’ai trouvé ce bouquin très morbide, vraiment ça m’a miné le moral et Hazel est loin d’être la malade optimiste ou qui accepte sa maladie telle qu’elle est. J’ai été déçue de constater que peu de chose étaient réellement optimistes dans ce livre. L’amour était très surfait alors qu’il aurait pu être tellement plus poignant. Puis la carte qui joue sur la sensibilité du lecteur [spoiler] avec la mort d’un des protagonistes principaux, [/spoiler] c’est un peu facile, vraiment, vraiment je m’attendais à beaucoup plus, beaucoup mieux… Bref je pourrais en dire tellement, mais ça ressemblerait à de l’acharnement alors que j’aurai tellement aimé aimer ce livre, surtout qu’il semblerait que tout le monde adore ce roman, et même si je peux le comprendre, moi… je suis passée légèrement à côté….

The sea of tranquility (Tes mots sur mes lèvres) de Katja Millay

tes-mots-sur-mes-levres-338360-250-400

version française

tes-mots-sur-mes-levres-4385703-250-400

version originale.

Synopsis

ma note : 5/5

J’adore j’adore j’adore !

Ce livre, oh ce livre. J’ai vraiment du mal à mettre de l’ordre dans mes pensées tellement j’ai été chamboulée par cette lecture. J’ai longtemps hésité à en faire un article à part, car ce livre le mérite tellement, et j’ai tellement à dire dessus, mais pour l’instant je commence par une rapide appréciation de mon ressenti. J’ai adoré tellement de choses dans ce roman,
l’écriture magnifique, poignante, touchante, sincère nous livrant les pensées de deux de nos protagonistes en toute subtilité, sans voyeurisme.
Les personnages principaux, réels, attachants, meurtries.
Leurs histoires personnelles, passées mais aussi présentes et l’évolution de leur histoire ensemble.
L’originalité, dans le fond et la forme, de leurs secrets, la façon dont on les découvre ainsi que leur contenu.
L’amour, indéniable, réparateur, reconstructeur, unique.
Les personnages et leurs personnalités, Drew et tellement plus encore…

The sea of tranquility est un livre touchant, riche en émotions et sincère qui m’a passionné, qui m’a fait vibrer. Qui parle de la mort et de comment on vit avec, qui parle de  traumatisme et de reconstruction, qui parle d’isolation, d’amour, d’amitié, de la famille, la fatalité de la vie, d’espoir, sans verser dans le mélo ça reste réaliste à travers une histoire unique et sombre qui sonne tellement vraie. The sea of tranquility rentre dans mes romans sombre touchants sincère préférés à la même place que The Storyteller d’Antonia Michaellis.Je ne peux que le recommander !

NB : est-ce que les personnes qui choisissent les titres version fr lisent vraiment les livres qu’ils renomment ? Parce que j’ai des doutes là…  A la base je n’ai jamais compris pourquoi certains décident de donner un titre complètement différent de l’original, mais si en plus c’est pour faire quelque chose de bateau mille fois moins bien… non mais n’importe quoi ! Le choix du titre de la version originale est tellement appropriée, ça ajoute à la perfection de cette lecture ! Vraiment !

NB: NE SURTOUT PAS LIRE LE RESUMER DE LA VERSION FRANCAISE DE CE ROMAN QUI SPOILE TOUT !

After Math de Denise Grover Swank

22799061

synopsis

ma note : 3/5

mouais

C’est dur de rester objective sur cette lecture sachant que je l’ai lu juste après avoir terminé le chef-d’œuvre qu’est The sea of tranquility. Parlant de thème quelques peu similaires mais tellement incomparable car abordé de façon totalement différente, cette histoire m’a semblé bien peu originale. L’histoire d’amour impossible entre l’intello timide, soufrant de trouble d’anxiété, qui se retrouve à donner des cours de soutiens de math à l’idole de foot de la fac, bad boy & don juan et tellement parfait… Faut dire que c’est difficile de faire plus cliché ^^. L’écriture n’était pas renversante, mais ça se lisait bien et rapidement. Avant de commencer je ne m’attendais pas à du Rambrant ou du Balzac mais bien à une romance prévisible et agréable. C’est ce que j’ai eu donc je ne me plains pas particulièrement mais disons que en tant que liseuse effrénée de fanfictions, j’ai plus eu l’impression de lire une énième fanfiction qu’un roman publié corrigé, recherché. De plus ce qui m’a un peu gêné, car on a affaire à un New Adult, c’est que ça ne se voyait pas vraiment, les sujets les réactions des personnages et leur personnalité ne faisait pas vraiment 22 ans mais bien plutot 16-18 ans. Mais comme il faut bien mettre un peu de piquant on augmente leur âge… J’ai trouvé ça un peu dommage. En bref, After math s’est avérée être une lecture simple mais sans plus.

NB; j’ai lu ce roman parce qu’il était gratuit sur amazon, il l’est toujours pour le moment profitez-en si ça vous dit !

Publicités

6 commentaires

  1. Bon bah finalement l’article est arrivé assez vite, ce qui tombe bien puisque j’ai fini le livre avant hier ^^

    pourquoi c’est « contraires » et pas « contrariées » ? Honnêtement je me suis posée la même question tout le long du livre, puisqu’au départ, je pensais que livre s’appelait nos étoiles contrariées ^^

    Je ne dirai pas que tout me parait faux dans ce livre, car si l’auteur met comme tu le dis assez bien en avant le côté fictif, j’ai trouvé que sur certain points le livre faisait preuve de beaucoup de réalisme. Disons juste que certains passages sonnaient un peu faux…. Notamment au niveau de l’histoire d’amour qui ne m’a pas plus touché que ça ! Pour moi tout se passe trop vite, et j’avais un peu l’impression que l’auteur essayait de nous faire croire qu’on trouvera tous l’amour avant la mort…. Un côté légèrement fleur bleue qui m’a un peu gêné. Par contre, contrairement à toi, j’ai beaucoup aimé le cynisme d’Hazel. Elle n’accepte pas sa maladie, elle ne comprend pas pourquoi ça arrive à certaine personne et pas à d’autres, mais elle ne se lamente pas pour autant, car au final, elle sait qu’elle va mourir, et elle sait que rien de ce qu’elle fera ne pourra empêcher cela.

    Quant à ton spoiler, je dois dire que pour le coup, je ne m’y attendais pas. Je pensais que les scénaristes essayaient de brouiller les pistes en nous disant ‘finalement ça sera lui et non l’héroine’ donc jusqu’au passage en question, j’ai cru que cela allé arriver à l’héroine ! Mais non !

    Bref, un livre plutôt bon dans l’ensemble, avec des passages très beaux (au niveau des citations, des réflexions) mais qui n’aura pas réussi à me toucher comme je l’attendais.

    J'aime

    1. je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à pas savoir pourquoi c’est contraires et pas contrariées ^^

      Je suis étonnée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir été enivrée par cette histoire je pensais être la seule, ça me rassure un peu ^^ on a vécu un peu pareillement ce livre donc je me dis que ce n’est pas juste moi qui faisait ma difficile ^^

      Haha concernant le spoiler moi aussi je me disais pareil que toi que ce sera en fait peut etre Hazel et pas Augustus, mais que ce soit l’un ou l’autre ça reste trop facile, évidemment qu’on va être touché par ce genre de chose c’est pas une qualité spéciale du livre, c’était trop facile ! ca m’a vraiment déçue, puis la fin…. non j’ai vraiment pas du tout aimé la fin et comme tu l’as si bien dit tout, tout va bien trop rapidement …

      J'aime

  2. Sinon je viens tout juste de commander deux livres sur amazon, grâce à tes avis. Le premier ‘Le sélection Tome 1’, j’avais laissé un commentaire sur ton article du premier tome où j’hésitais un peu à me lancer dedans à cause notamment de la longueur des pages (un livre c’est tout de même cher…) et puis finalement comme je pense avoir fini la trilogie 50 nuances de grey (ça faisait déjà deux fois que j’essayais de lire le premier tome sans jamais réussir à dépasser les 100 premières pages, et cette fois ci, c’est la bonne !) dans pas longtemps, il va bien falloir que je me trouve autre chose donc je me suis dit pourquoi ne pas acheter un livre avec plusieurs tome ^^ Pour le deuxième livre, dès que j’ai vu ton 5/5 et ton avis élogieux sur ‘The Sea Of Tranquility’, je suis allée voir le résumé plus en détail (pas le français ^^) et je me suis dit ‘pourquoi pas ! ^^’. Donc je repasserai probablement quand j’aurai fini ces deux livres (ça risque de prendre un peu de temps, car je ne sais même pas quand je vais les commencer exactement), je viendrai laisser un petit commentaire ^^.

    J'aime

  3. J’ai découvert le roman « The sea of tranquility » grâce à ton blog et je tenais à t’en remercier car j’ai dévoré ce livre et pourtant je ne suis vraiment pas une grande lectrice. J’ai adoré le style d’écriture, l’histoire m’a complètement embarquée. Depuis j’ai essayé de lire »The storyteller » mais l’anglais me bloque quand même pas mal et je ne l’ai pas trouvé en VF..

    Aimé par 1 personne

    1. Ha trop contente qu’il t’ais plu, ce livre est un bijou ♥ !!!
      Oui malheureusement the storyteller n’existe qu’en anglais ou allemand ! 😦
      Mais à la place jte conseillerai de lire du Colleen Hoover tu risques d’aimer =)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s