[LIVRE] La confrérie de la dague noire Tome 1

La Confrérie de la dague noire,

Tome 1 : L’Amant ténébreux

Auteur: J.R. WARD
Traductrice:  Laurence Richard
Thèmes: Amour, Vampire, Sexe, Sensualité, Erotisme, Fraternité…
Edition: Milady

Résumé :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

 Mon avis:

3,5/5

Je me suis lancée dans cette lecture plus par curiosité que pour autre chose. Je ne savais pas trop de quoi ça parlait (à part de vampire et de sexe), mais entendre parler de la confrérie sur un peu tous les blogs m’a poussé à me lancer pour enfin me faire ma propre opinion. Et c’est dorénavant chose faite. Je peux enfin me faire mon idée sur l’écriture de J.R Ward, sur la confrérie, sur pourquoi il y a autant de tome (11 à l’heure actuelle) etc… Dans ce premier tome on se situe dans une ville aux Etats Unies dans le monde réel du XXIeme siècle dans lequel parallèlement existe le monde des vampires. On découvre Kohler, le chef des vampires que tout le monde craint et qui a pour mission, avec 6 autres super vampires, d’épargner son peuple des sorte de zombies anti-vampires, les éradiqueurs. On rencontre également Beth, petite journaliste, demi vampire demi humaine qui est sur le point de subir sa transformation. Cependant elle ne connait rien de ses parents et ne connait rien de sa nature vampirique. C’est alors Kolher qui va être à la charge de sa transformation… Va alors commencer un jeu d’attraction sensuel irrésistible et ce dans un univers assez sombre.

J’ai bien aimé ma lecture dans l’ensemble, les 500 pages se lisent très vite et l’histoire est agréable à suivre. Si on prend ce livre comme une introduction à une saga on rentre dans un univers riche avec des membres de la confrérie qui semblent très prometteurs même si on se concentre principalement sur Kolher et qu’on apprend seulement quelque caractéristiques sur les autres membres de la confrérie. On sent le potentiel et ca donne envie d’en découvrir d’avantages.

Quand on lit ce bouquin en tant que tome à part entière dans lequel on s’intéresse à Kolher, homme puissant fort qui n’a peur de rien ni même de la mort pour qui sa rencontre avec Beth va tout changer.  C’est mignon. C’est mignon de suivre son évolution, de découvrir en même temps que lui son côté tendre et touchant. Cependant ce n’était pas un truc dithyrambique surtout que j’ai trouvé l’alchimie entre les protagonistes s’établir un peu trop rapidement, même si c’était écrit de façon à nous rendre la chose tout à fait plausible et acceptable compte tenu des rapports amoureux des vampires… je ne suis pas fan du on se retrouve à quatre pattes au bout de deux seconde de rencontre… surtout quand on sait ce qui venait de se passer avec Beth deux jours avant…

Néanmoins je n’ai rien à reprocher à la promesse sensuelle de ce roman. Les scènes de sexes sont bien écrites, il n’y en avait pas trop, même si on était bien servit c’était relativement raisonnable et fluide avec la trame.

Le truc c’est que Kolher n’a rien de très intéressant à me proposer en fait, rien de nouveau, et est limite assez caricatural, le mâle dominant tout en muscle et qui porte des lunettes de soleil… personnellement ce n’est pas ma tasse de thé. Beth par contre était un peu plus interessante à connaitre mais son caractère n’est pas exceptionnel, elle s’est toujours sentie différente, en effet elle l’est et blablabla.

Le plus c’est qu’on introduit pas mal de personnages mais avec une grande dextérité nous laissant savoir qu’on en saura sur chacun plus le moment voulut et c’est vraiment le point fort de l’écriture de l’auteur. De plus ce livre alterne les points de vue et on s’intéresse même aux méchants, on rentre dans la tete de certains éradiqueur. Cependant je ne trouve pas qu’ils aient le charisme adequat pour me donner envie de les suivre… et c’était un peu ennuyant de lire leur paragraphes… Surtout que les paragraphes qui leur sont destiné viennent très souvent mettre fin à une très bonne scène, alors j’étais souvent là « Non mais pourquoi tu coupes à ce moment là pour me parler de ces crétins ! » assez frustrant !

Enfin, le tome se suffit presque à lui-même, même si la toute fin peut nous pousser à continuer. Ce tome ne m’a pas emporté mais m’a divertie et m’a donné envie d’en apprendre d’avantages sur l’univers et les autres membres de la confréries qui ont l’air de nous réserver bien des surprises !

Publicités

6 commentaires

  1. C’est vrai que cette série a beaucoup de succès. Pour ma part j’ai lu les deux premiers de la série. Je ne me souviens plus très bien de ce premier tome qui ne m’avait pas plus emportée que ça. La seule chose qui m’a marquée durablement c’est que le héros garde ses lunettes de soleil en toutes circonstances (bon, il a des raisons, mais la politesse quand même !). J’avais préféré le deuxième tome sont le héros m’avait énormément plu. Je poursuivrai peut-être la série mais ce n’est pas dans mes priorités.

    J'aime

    1. Ha mais Rhage, le héros du deuxieme tome est beaucoup plus interessant à suivre,c’est vrai que Kolher est plutot caricaturale et d’après les descriptions n’était pas si beau que ça, pi je l’imaginais avec des lunettes de soleil bien noir toute fine, trop moche quoi en mode tete de crétin tout en muscle ^^ en tout cas pas vraiment mon style ^^ cependant certains defauts qui n’étaient pas dans le premier etaient trop récurant dans le deuxieme. Je comptais donc aussi m’arreter là mais il parait que le 3eme est vraiment meilleur ! Donc je me laisserai tenter. Puis si ca me parle de Zadiste (le torturé avec la cicatrice sur le visage) ou de V. (le mec qui a des visions et qui lit les pensées) moi je suis preneuse 🙂

      J'aime

  2. La confrérie de la dague noire, j’en ai entendu parler il y’a très longtemps. J’ai une amie qui était accroc à cette saga. Du coup j’ai décidé de me lancer… et comme une nouille, j’ai commencé par le tome 2. 😀 Du coup il faudrait que je me procure le premier.

    J'aime

    1. haha ouais ça m’est déjà arrivé de me tromper de tome pour une saga, la frustratiooooooon quand tu t’en rends compte, je compatis…, dans ce cas là c’est pas extrêmement pénalisant je pense, mais c’est clair que c’est surement mieux de commencer par le 1er tome ^^ mais perso j’ai préféré le héro du 2nd que celui du 1er ^^

      J'aime

      1. Du coup je ne peux pas réellement faire le comparatif… mais clairement, Rhage est un personnage que j’ai adoré!
        Mais comme tu dis… la frustration! Surtout que je le savais que le premier tome parlait de Kolh… du coup j’étais comme « beh… pourquoi ça parle de Rhage? », je zieute un peu mieux la première de couverture et là, j’étais comme « boulette! ». Mais effectivement, ça ne n’a pas été spécialement pénalisant. Surtout qu’au final, c’est un univers que je connaissais très bien puisque mon amie m’avait tanné avec ça. xD

        Aimé par 1 personne

        1. haha merci l’amie 😀 j’avais bien aimé Rhage aussi 🙂 Kholer beaucoup moins ^^ mais c’est important de lire le tome 1 quand meme pour que les bases soient net surtout que le trois la trame interne se complexifie un peu (j’avais lu le début il y a un temps ^^)

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s